Se lancer dans la vie de freelance, c’est une première décision courageuse car on se livre à soi-même en choisissant un statut qui vous demandera beaucoup d’efforts personnels. Dès que l’on a créé son activité, la prochaine étape nécessite de la persévérance puisque c’est le moment de trouver les clients. Une tâche qui peut s’avérer être le parcours du combattant car le premier client c’est le lancement officiel de votre vie professionnelle ainsi que de l’acquisition d’un chiffre d’affaires.

Vous pouvez dès à présent vous inscrire sur Captain Freelance afin de répondre aux appels d’offres qui correspondent à votre domaine → www.captainfreelance.com

Le premier client trouvé, il faut ensuite le garder ! C’est ici que votre vraie mission commence parce qu’évidemment l’enthousiasme d’avoir signé un contrat ne sera pas suffisant. À cela, il vous faudra rajouter ce qui fera de vous un freelance à long terme. Voici les 5 conseils pour conserver de bonnes relations avec votre client pour pérenniser votre activité.

Comment garder son client en freelance

1. Ne pas mentir

Lors du premier rendez-vous, on peut avoir tendance à vouloir en faire trop, en dire trop. Il ne faut pas gonfler votre coeur de compétences si vous n’en êtes pas réellement capable. Vouloir à tout prix décrocher un contrat en promettant monts et merveilles vous mènera à votre propre perte car il s’en rendra compte assez rapidement. Mentir peut également nuire à votre réputation et à vos éventuelles futures collaborations.

Au lieu de faire de fausses promesses, privilégiez la valorisation de ce en quoi vous êtes bon. Un client pourrait très bien vous choisir pour une seule compétence qu’il trouve essentielle à l’accomplissement de son projet. Parce que vous êtes expert en la matière d’une tâche en particulier, vous serez mieux que ceux qui savent faire plusieurs tâches avec une qualité moindre. Vous l’aurez compris, l’idée est de miser sur vos qualités, vos acquis, votre expertise.

Dans le cas où vos compétences ne sont pas encore au niveau, nous vous recommandons de vous former et ainsi faire des promesses que vous pourrez tenir.

2. S’intéresser à son client

Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas tous les jours au bureau à ses côtés que vous devez l’oublier car lui ne vous oublie pas. Pensez à prendre de ses nouvelles régulièrement afin de créer une relation de confiance et montrer votre intérêt envers son entreprise. Il n’est pas rare que les freelances qui créent un bon contact avec leurs clients collaborent à nouveau avec ceux-ci. Aussi, il vous sera plus agréable de savoir ce qu’il pense de votre travail. Notifiez le souvent de ce que vous avez accompli, demandez son avis, ses suggestions. Dans un cadre professionnel sain, votre client ressentira que vous estimez son entreprise et en sera ravi.

Pour nouer un lien entre vous, n’hésitez pas à utiliser des outils de partage qui vous permettront de communiquer efficacement sur votre travail. Parmi ces outils, on peut citer Slack ou Trello.

fidéliser client

3. Éviter les non-dits

Lors de la signature d’un contrat, les deux parties se mettent d’accord sur l’ensemble de la prestation à livrer, mais il arrive que durant le déroulement de la mission le client en demande plus que ce qui a été convenu. Cette situation peut vous faire perdre la motivation et faire régner des tensions dans votre relation professionnelle. Vous ne devez pas vous enfermer dans votre silence, il est préférable d’en discuter cordialement avec votre client. Envoyez lui un email ou proposez lui un rendez-vous. Beaucoup de freelances sont confrontés à cette problématique sans savoir comment s’en sortir avec la peur du « vais-je perdre mon contrat si j’en discute avec lui ? ». Afin d’éviter tout malentendu, vous devez instaurer une bonne communication car si vous êtes insatisfait, les conséquences découleront sur la qualité de votre travail. C’est également le cas si vous avez un doute sur la complexité d’une tâche ou si vous n’êtes pas certain d’avoir cerné sa demande, vous devez éclaircir la situation en lui demandant plus d’informations dans le souci de le satisfaire.

L’essentiel étant de ne pas feindre que tout va bien si ce n’est pas le cas, tout problème a sa solution et c’est également ici l’enjeu de la pérennité de votre activité d’apprendre à vous affirmer.

4. Être réactif

On va forcément éviter le silence radio avec son client. S’il vous appelle et que vous n’êtes pas disponible à l’instant T, prenez soin de lui envoyer un message en lui précisant à quel moment vous allez le rappeler. Si vous l’ignorez, il va forcément se poser plusieurs questions quant à votre sérieux.

Naturellement, s’il vous appelle à minuit, c’est à vous de vous poser les bonnes questions afin de savoir si celui-ci n’est pas un client toxique

5. Devenir mémorable

Tout d’abord, vous devez mener à bien votre mission comme convenu à la signature du contrat. Ensuite, vous devez y apporter une valeur ajoutée, ce qui ne veut pas dire de faire plus que l’ensemble des tâches à effectuer, mais de proposer votre touche personnelle qui vous rendra mémorable, voire indispensable et non remplaçable. Il s’agit simplement d’optimiser votre savoir-faire afin de vous démarquer.

Si vous ne connaissez pas encore votre atout majeur, listez vos compétences et réfléchissez à ce que vous pourrez améliorer pour devenir unique. Ça peut être la rédaction d’un rapport mensuel sous un format créatif, la livraison d’une prestation avant le délai, votre réactivité lors de vos communications, votre organisation hors-pair ou tout autre qualité que vous pouvez mettre en valeur.

En appliquant ces 5 conseils, vous allez établir une bonne relation avec votre client afin de l’inciter à collaborer avec vous pour de futures missions. S’il ne vous rappelle pas, n’hésitez pas à le fidéliser en lui envoyant un mail afin de l’informer de votre actualité, lui proposer vos services, et pourquoi pas vos nouvelles compétences.

 

Cliquez-ici pour créer votre profil sur Captain Freelance

Cliquez-ici pour recevoir d’autres conseils qui vont booster ta vie de freelance

 


Also published on Medium.