Growth Hacking ou piratage de croissance, un métier émergent encore bien méconnu du grand public, mais très fameux chez les pros du web. Mehdi Naceri est Growth Hacker depuis 2014 en tant qu’auto-entrepreneur. Il nous raconte son parcours, nous explique en détail les fonctions de son activité et donne ses conseils pour se lancer dans le bain du growth hacking !

Growth hacker témoignage - conseils - parcours

« Méfiez-vous des rêves de jeunesse, ils finissent toujours par se réaliser. » Goethe.

Quelle a été ta motivation à te lancer dans l’entreprenariat ?

Devenu entrepreneur par nécessité après avoir obtenu ma Licence de Lettres Modernes Appliquées à La Sorbonne (Paris IV) avec mention et un Master 2 en Journalisme Plurimédia avec mention, je me suis retrouvé sans boulot du jour au lendemain. Plus de nouvelles du rédacteur en chef, aucune réponse à mes mails, appels, SMS.

J’ai donc commencé et continué à envoyer des centaines de CV et lettres de motivation dont je n’ai obtenu que 5 réponses toutes négatives. Mon côté curieux me pousse à toujours tester les différentes possibilités. Je changeais mon prénom, nom, adresse, adresse mail et sur 100 CV envoyés, j’ai reçu plus d’une trentaine de réponses dont une dizaine positives. Mon sang a fait un tour ce jour-là. Je décidais de contacter SOS Racisme afin de comprendre le pourquoi du comment. Le fait est qu’ils faisaient ce test depuis plus d’une dizaine d’années et que les retours que j’ai reçus étaient totalement en corrélation avec leurs résultats dans le milieu journalistique.

À cette même période, mon père fut licencié de son poste de responsable informatique / entrepôt pour une grande marque de prêt-à-porter de luxe. Nous avons décidé d’entreprendre ensemble en créant des logiciels et applications d’inventaires et de gestion des stocks que nous avons réussi à revendre à de belles marques et de grands noms du Retail français.

En quoi consiste le métier de Growth Hacker ?

Le « métier » de Growth Hacker, si nous pouvons appeler cela un métier, est de travailler sur chaque stratégie du process (framework) AARRR : Acquisition, Activation, Rétention, Recommandation, Revenu. Il faut voir ce process comme un funnel de conversion, ou entonnoir de conversion, qui ressemble à un panier percé de part en part. Le rôle du Growth Hacker est de colmater les trous, les brèches formées par les offres et services de la startup en question.

Son but est de trouver des leviers de croissance afin de faire croître exponentiellement les indicateurs clés de performances (KPIs).  Pour ce faire, il utilise de nombreuses méthodes créées dans le monde des startups telles que la Méthode Agile, la Méthode SCRUM, la Méthode Lean Startup, le SPRINT, etc.

Un Growth Hacker se doit d’être un couteau-suisse puisque ce job a été créé pour et par les startups en manque de moyens financiers et donc en manque de compétences / expertises dans de nombreux domaines.

parcours pour devenir growth hacker france

Comment es-tu devenu spécialiste en Growth Hacking ? 

Je suis devenu spécialiste en Growth Hacking avec l’expérience et l’état d’esprit adéquat. Un Growth Hacker commence toujours par de la théorie pour rapidement passer à la pratique afin de tester et d’apprendre de ses erreurs / échecs / essais puis de réitérer sans cesse. C’est un modèle de pensée qui tire une de ses branches du développement informatique, de l’algorithme, « i++ » pour les connaisseurs.

Je faisais du Growth Hacking sans le savoir lorsque j’étais journaliste Web et sportif en 2012. J’ai commencé à apprendre, comprendre et connaître l’Optimisation des Moteurs de Recherches (SEO) et le référencement organique / payant durant mes 8 mois en tant qu’aide-archiviste en 2011.

N’ayant pas assez de connaissances en informatique, j’ai fait la Piscine de l’Ecole 42 pendant un mois. Avec une dernière note de -42/20 amenant ma note générale finale à 0/20. J’ai trouvé des développeurs de génie dont un en particulier avec qui j’ai entrepris plusieurs beaux projets tels qu’un moteur de recherche de services à la personne, une plateforme entre avocats résidents et vacataires, un site de rencontre, un site démocratique, etc.

Je n’avais pas assez de compétences en business j’ai donc demandé à l’association Nos Quartiers ont des Talents de me faire entrer à HEC Paris dans la Majeure Entrepreneurs. Après la mission Création Entreprise de plus de 3 mois, on nous annonça que « les NQT pouvaient rester jusqu’au bout de la formation mais n’obtiendraient pas le diplôme à la finalité car ils ne payaient pas la formation ».  Après cette triste nouvelle j’ai reçu plusieurs relances du Mastère Entreprendre du CELSA sur l’Innovation et la Création dans le secteur des Médias et de la Communication. Je décidais d’accepter leur offre car je pouvais écrire une thèse professionnelle sur le growth hacking, le design thinking et le Lean Politique Français.

Après la soutenance et l’obtention du Mastère, je me mis en quête d’une formation centrée plus Growth et startups. J’ai trouvé mon bonheur grâce à la formation Lion de TheFamily, le fond d’investissement fonctionnant comme une grande famille. La bienveillance, l’écoute, les formations en Growth, en BizDev (business development), en Dev (développement Web/App/API) et en Opé (operationnel) m’ont énormément aidé tout au long des 3 mois de formation. Grâce à ce nouveau réseau, j’ai pu me faire une légitimité et crédibilité dans le milieu du Growth Hacking français.

comment faire piratage croissance

Growth Hacking signifie piratage de croissance en français. Est-ce un métier encore tabou dans le milieu du marketing digital ?

Je traduirais le Growth Hacking par « bidouillage de la croissance ». C’est un métier encore tabou dans le milieu du marketing digital car il est très conspué par les webmarketeurs, les marketeurs, les communicants, les conseillers, les consultants, les journalistes et bien d’autres secteurs touchés par ce métier.

En effet il fait peur car il comble certaines lacunes que beaucoup tentent de cacher depuis des années comme le manque d’analyste de données pour prouver l’efficacité des actions menées par exemple. Par contre, il est vrai que de nombreux consultants en marketing sont devenus Growth Hacker du jour au lendemain, sans formation, sans test, sans pratique, sans l’état d’esprit, sans rien du tout. D’après moi, ils sont une plaie car il m’arrive de publier du contenu sur le Growth Hacking et de me faire targuer de « webmarketeur qui s’ignore », de « social media manager marketer », de « trafic manager », et d’autres sobriquets.

Le fait est que je suis Growth Hacker et que je me base sur le « T-Shaped » et le « M-Shaped » qui me rappellent la « Génération Multi-Tâches » que j’avais théorisée et mis en pratique dans une thèse en Master 1 de Journalisme.

En outre, le marketing digital n’utilise pas forcément l’état d’esprit du Growth Hacker qui se concentre sur l’autodidaxie, le « TEST & LEARN » et le « learning-by-doing ». D’autres différences peuvent être mises à jour en creusant du côté de : l’agilité, les méthodes, le framework AARRR, le scraping, la lead generation, le lead nurturing, le SEO, le SMO ainsi que l’automatisation marketing.

growth hacker - france

Quelles sont les entreprises qui font le plus appel à tes services ? Quelles sont leurs demandes ?

Ce sont les startups qui font le plus appel à mes services. Leurs demandes sont variées. Elles vont de l’acquisition utilisateur à la rétention de client déjà acquis. Le but du job est souvent de faire croître exponentiellement les indicateurs clés de performances (KPIs) qui tournent autour du Chiffre d’Affaires, des utilisateurs actifs, du nombre de clients, etc.

Les contrats diffèrent du tout au tout. Il peut y avoir des missions one-shot et des forfaits au mois ou sur une plus longue durée.

Si tu devais citer un outil indispensable pour mener à bien tes missions de Growth Hacker ? Pourquoi ? 

L’état d’esprit ! Les outils qui fonctionnent varient tellement vite dans le numérique qu’il est impossible d’utiliser un seul outil pour tout faire. Nous ne sommes pas dans une entreprise traditionnelle où nous pouvons dire « on prend SalesForce ! » et c’est réglé.

De plus les innovations technologiques évoluent elles aussi trop rapidement pour mettre tous ses œufs dans le même panier. Il faut donc investir / entreprendre dans plusieurs technologies et les outils qui s’y rapportent.

témoignage - growth hacking - piratage de croissance

À quoi ressemble une journée de Growth Hacker ?

Pour répondre à cette question, je vais reprendre une réponse que j’avais donnée sur Quora France : « Tout d’abord je ne prétends pas être à même de donner une réponse convenable à cette question très large. Ensuite, les différents profils de growth hackers varient du tout au tout. Des similitudes restent tout de même à souligner mais les spécialisations font pour beaucoup dans la journée d’un growth hackerDe plus, un growth hacker évoluant dans une growth team n’aura pas les mêmes tâches à accomplir qu’un growth hacker free-lance.

Penses-tu que c’est l’avenir du marketing digital ?

Le Growth Hacking n’est pas l’avenir du marketing digital car un expert en marketing digital sera toujours plus avantagé par ses expériences et ses techniques dans le webmarketing qu’un Growth Hacker lambda. Cependant certaines techniques, outils et méthodes devraient être copiés par les webmarketeurs afin de s’améliorer plus rapidement que leurs homologues.

Le Growth Hacker, quant à lui, n’a pas vraiment d’avenir en tant que Growth Hacker solitaire. Il deviendra Head of Growth, Growth Director, Growth Mentor, Growth Coach, Growth Consultant, associé actionnaire des startups, investisseurs…

Quel serait ton conseil envers des personnes qui veulent faire la même activité que toi ?

« Connais-toi, toi-même »

Plus nous connaissons nos compétences et plus nous pouvons soit les améliorer et devenir expert soit en apprendre d’autres. J’utilise la règle des 10 000 heures de Gladwell pour me fixer des objectifs atteignables sur le moyen et le long terme. Cette règle est simple : si vous faites l’effort d’apprendre et de pratiquer une discipline, une compétence ou une activité pendant 10 000 heures alors vous devenez un professionnel dans ce domaine.

Avec cette règle en tête et sachant que nous pouvons apprendre tout ce que nous voulons grâce au Web, alors tout est présent pour nous faciliter la tâche et nous aider à évoluer rapidement. Il ne faut jamais cesser d’apprendre, c’est pourquoi  j’ai le projet de me lancer dans l’obtention de 2 doctorats en Marketing et en Information & Communication : Thug Life ! 

Comment décrirais-tu la vie de freelance ? 

Résilience dans le sens où il faut sans cesse se relever après avoir commis des erreurs et des échecs sans que cela ne nous touche aucunement. 

Croissance dans le sens où il faut évoluer et grandir pour devenir indépendant financièrement et mentalement.

Présence dans le sens où si un freelance n’est pas présent, s’il ne s’intéresse pas à son marché il ne percera jamais.

Naissance dans le sens où c’est souvent une seconde naissance pour des salariés devenus indépendant ou bien c’est « notre bébé », « notre petit projet », « notre trésor » et la meilleure idée, le meilleur concept et projet du monde entier !

Où retrouver Mehdi Naceri sur la toile ?

LinkedIn Facebook 

Instagram Dev Consult ♦ Twitter Dev Consult 

Instagram Mehdi Naceri Dali Twitter Mehdi Naceri Dali

♦ Site internet entreprise : www.devconsult.fr

Cliquez-ici pour créer votre profil sur Captain Freelance

Cliquez-ici pour recevoir d’autres conseils qui vont booster ta vie de freelance


Also published on Medium.