Rencontrer un échec dans son parcours entrepreneurial n’est pas une fin en soi. La majorité des freelances vous le diront, les échecs sont choses courantes dans le circuit. Apprendre à les gérer peut prendre du temps selon ses propres expériences, le tout est de savoir se relever et en faire une force plutôt qu’une faiblesse qui vous donnerait l’envie de tout abandonner. Déposer le bilan, perdre un client, ne pas être suffisamment productif, ne pas décrocher de contrat, faire une erreur dans son travail, et la liste est longue… Qu’il soit petit ou gros, vous avez toujours la possibilité d’apprendre la leçon, de rebondir et d’en faire l’essence même de votre succès. Voici comment s’en remettre efficacement en 6 étapes.

1. La perte de confiance en soi et en ses idées

Faire face à un échec quelqu’il soit entraîne une perte de confiance en soi et les conséquences se ressentent sur le terrain professionnel. L’état émotionnel est tellement important qu’il peut facilement vous décourager à tenter de rebondir en se sentant impuissant. Vient alors la dévalorisation de soi-même, on se sent tel un perdant qui a cru bien faire, mais n’a pas réussi le challenge. Cette période d’auto-critique ne doit pas être s’éterniser au risque de rester enfermé dans cet état d’esprit pessimiste en croyant ne pas être capable de surmonter les étapes qui vont suivre.

Un échec est une plaie à cicatriser, il restera certainement ancré dans votre parcours, mais c’est la raison principale pour laquelle il faut en faire une force et ne pas rester figé sur celui-ci comme une fin en soi.

2. Observer, analyser, étudier

C’est le moment de prendre de la distance avec votre échec et d’entamer le processus de l’analyse. Il est souvent difficile de regarder la vérité en face car il est beaucoup plus simple de se victimiser plutôt que de prendre la responsabilité de ses actes. Prenez le temps d’observer les raisons pour lesquelles votre projet n’a pas pu être concrétisé. Posez-vous les bonnes questions en étudiant chaque aspect de votre parcours autant sur le plan professionnel que personnel. Il s’agit de faire une enquête sur soi-même en comprenant le pourquoi de cet échec : Pourquoi n’ai-je pas atteint mon objectif ? Étais-je à la hauteur de mes ambitions ? Est-ce que je me suis suffisamment investi ? Avais-je les moyens d’y parvenir ? Menez cette investigation quitte à l’écrire sur papier afin d’en prendre conscience, vous remettre en question et passer à l’étape de l’acceptation. L’idée n’est évidemment pas de vous blâmer, mais d’être réaliste selon la situation.

3. Apprendre la leçon

Après avoir fait le bilan sur vos erreurs, il est temps de les reconnaître et d’en retirer les leçons. Comme l’a si bien dit Henry Ford « Échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente ». C’est l’attitude à adopter pour se relever avec l’envie de faire mieux plutôt que d’échouer à nouveau ou de complètement s’avouer vaincu. Dès lors que vous aurez reconnu vos erreurs en prenant la responsabilité, vous pourrez ne plus les commettre car la leçon aura été apprise. 

CITATION HENRY FORD SUCCÈS ECHEC

4. Lister ses points forts

Paradoxalement, reconnaître ses points forts est encore plus compliqué que de lister ses points faibles, encore plus durant une phase d’échec. C’est pourquoi, prenez du temps à noter tous vos points forts, vos connaissances, ce en quoi vous êtes doué, vos compétences, votre niveau de motivation, votre capacité à faire face aux challenges. Écrivez absolument tous vos atouts. Cette étape vous donnera plus confiance en vous en vous faisant réaliser que vous n’êtes pas un perdant, vos qualités restent intacts. Vous devez vous en servir pour remonter la pente et créer à nouveau !

5. S’exprimer

Partager son échec avec son entourage peut vous aider à évacuer cette pression qui vous envahit. Mais ce n’est pas tout, dans le cadre professionnel n’hésitez pas à en discuter aussi avec d’autres entrepreneurs qui vous feront part de leurs expériences, leur recul, leur expertise et conseils. Il est important de ne pas se renfermer sur soi-même par peur de se sentir humilié. Savoir que vous n’êtes pas le seul à avoir rencontré cette situation vous permettra de relativiser et de repartir avec un état d’esprit plus conquérant.

6. Passer à l’action

À présent que vous avez fait le bilan sur l’ensemble de la situation que vous confrontez, vous devez passer à l’action ! Il est préférable de bien organiser son plan d’action avec une nouvelle stratégie en vous servant de la liste de vos erreurs ainsi que celle de vos points forts et définissez clairement votre but. Commencez par des petits objectifs en fixant une date limite. Pourquoi des petits ? Parce qu’ils vous redonneront confiance en vous lorsque vous atteindrez chacun d’eux. C’est un peu comme une phase de guérison face à la peur d’échouer à nouveau.

Vous pouvez également changer votre routine en ajoutant différentes actions qui vous feront évoluer tels que l’acquisition de nouvelles connaissances par la lecture, la recherche, ou bien une nouvelle hygiène de vie comme le sport par exemple, faites un emploi du temps bien ficelé, etc. Changez vos habitudes car vous êtes en train d’écrire un nouveau chapitre de votre vie et pour qu’il soit différent du précédent, alors il faut du changement.

Vous l’aurez compris, peu importe l’échec que l’on rencontre, il y a toujours de la matière pour en faire une réussite. L’essentiel étant de ne pas garder la plaie ouverte trop longtemps. Maintenant que vous avez toutes vos armes pour repartir à la conquête du succès de votre activité, voyez plus loin. Utilisez cette période pour innover sur de nouveaux projets pourquoi pas ! Soyez passionné en donnant du sens à votre vie professionnelle.

Cliquez-ici pour créer votre profil sur Captain Freelance

Cliquez-ici pour recevoir d’autres conseils qui vont booster ta vie de freelance