Jamais deux sans trois ou jamais un sans deux ! Le slasheur (slasher) est une personne qui détient plusieurs cordes à son arc et qui a bien l’intention d’utiliser chacune d’entre elles. Le terme est en vogue, pour cause l’évolution du freelancing a certainement été le moteur de cette nouvelle génération multi-casquettes. La simplification de la création d’une micro-entreprise a permis aux salariés d’exercer en parallèle un métier en indépendant et aux freelances d’exercer pleinement l’ensemble de leurs compétences au sein d’un même statut. Bien que les avantages sont nombreux, est-ce vraiment un choix ou une nécessité ? Est-ce une bonne ou une mauvaise idée de slasher sur de multiple terrains ?

Bonne idée ?

D’après une étude menée par le Salon des Micro-Entrepreneurs en 2016, 70% des slasheurs le sont devenus par choix. C’est l’occasion d’utiliser l’ensemble de ses compétences ou de vivre sa passion, ses talents à travers diverses activités. Les combinaisons de slashs sont larges : comptable le jour / dj la nuit, secrétaire le matin / community manager l’après-midi, rédacteur web le lundi /  animateur le mardi, professeur de yoga le dimanche / consultant le lundi, libraire la semaine /  infographiste le weekend, etc.

Lorsqu’il s’agit d’un choix, on privilégiera surtout des métiers en rapport avec ses domaines d’intérêt tout en gardant l’option d’exercer en parallèle des métiers plus sécures que l’on peut aussi nommer « jobs alimentaires » qui vont garantir une rémunération plus ou moins certaine. La bonne idée est que l’on vit pleinement sa vie professionnelle en prenant soin d’y ajouter des activités rémunérées pour et par le plaisir puisqu’il s’agit d’un choix. Toutefois le multi-casquettes est encore mal compris dans une société où le CDI serait le graal, des entreprises peuvent mal percevoir le fait d’avoir plusieurs activités qui pourrait être un signe d’instabilité. Ceci dit, le freelance est déjà dans un statut libre qui ne lui assure pas une stabilité financière, du moins une régularité constante de son chiffre d’affaires. Étant son propre patron il se doit d’organiser au mieux ses missions pour se garantir sa propre sécurité. En devenant freelance slasheur par choix, il se permet donc d’avoir des métiers qui ne sont pas seulement des activités à la recherche de confort financier, mais aussi des activités qui lui garantissent l’épanouissement de sa ou ses passions. La combinaison des deux en fait une réussite autant sur le plan financier que personnel. Dans ce cas présent, on peut y voir surtout une bonne idée, encore faut-il qu’il ne s’égare pas trop dans la gestion du cumul de tous ses jobs.

slasheur freelance explication

Mauvaise idée ?

L’égarement ou la nécessité. Quand c’est un choix lié à des raisons économiques bien plus que celles du plaisir, l’exercice de multiple fonctions peut devenir insoutenable dans le temps. Attention de ne pas finir par faire un burn-out du freelance. Il est bien louable de s’adonner à plusieurs activités pour atteindre un objectif de chiffre d’affaires, toutefois il est important de savoir organiser ce choix professionnel afin qu’il n’ait pas d’impact sur votre vie personnel, voire même sur la viabilité de votre micro-entreprise.

Hormis l’appât du gain, le freelance slasheur par nécessité peut se retrouver plus facilement perdu dans la masse de travail qui lui incombe et ne plus savoir où donner de la tête. Avoir les yeux plus gros que le ventre autant sous l’aspect financier que l’aspect temporel a des conséquences sur la qualité et la longévité d’une activité indépendante. En effet, acquérir plusieurs missions de métiers différents sans prendre en considération la gestion du temps est néfaste à la bonne organisation. Sans en faire une généralité car certains freelances savent très bien gérer des activités diverses dans le temps, cependant si vous n’êtes pas suffisamment organisé dans votre planning, les suites peuvent être moins joyeuses et mettre en péril votre business.

Vous l’aurez compris, devenir slasheur peut être une merveilleuse idée pour son épanouissement professionnel et personnel. Tout dépend des raisons qui guident ce choix, il sera bien plus apprécié s’il est fait dans le but d’exercer pleinement ou même partiellement des activités qui vous passionnent, vous épanouissent ainsi que d’exploiter au mieux toutes vos compétences pour gagner votre vie dans un contexte plaisant. Par contre, la nécessité de faire plusieurs activités peut être une bonne option pour arrondir les fins de mois durant une période donnée, mais dans le temps elle peut s’avérer devenir un cauchemar à vivre au quotidien. Avant de multiplier des missions de secteurs différents, prenez bien soin d’organiser votre temps de travail en sachant exactement quel moment sera accordé à telle tâche et quel moment à l’autre tâche, ainsi de suite. Dans l’absolu, il n’y a pas de bonne ou mauvaise idée, l’essentiel est que vous soyez conscient de votre choix et de vos motivations.

Vous êtes slasheur / slasheuse et vous souhaitez témoigner sur notre blog ? Écrivez-nous à contact@captainfreelance.com et partagez vos conseils avec notre communauté 🙂

Cliquez-ici pour créer votre profil sur Captain Freelance

Cliquez-ici pour recevoir d’autres conseils qui vont booster ta vie de freelance


Also published on Medium.