Nous vous proposons un article invité écrit par  Legal Vision , un service juridique en ligne

•••

Comment réaliser un transfert de siège social ?

 

Le siège social d’une société est l’adresse officielle de la société, utilisée sur tous les documents qu’elle émet. Il est obligatoire pour une entreprise d’avoir un siège social, sans quoi le greffe pourra refuser l’immatriculation de l’entreprise. Au cours de la vie de l’entreprise, l’entreprise qui change d’adresse doit réaliser un transfert de siège social. Il s’agit d’une procédure qui obéit à des règles précises. Le siège de l’entreprise figure dans les statuts de la société. Par conséquent, lorsqu’il y a nouveau siège social, il faut se rapprocher du greffe afin de déclarer ce changement. Cette modification statutaire entraîne également des frais, tant auprès du greffe que pour publier une annonce légale dans un journal habilité. Pour vous aider, nous revenons sur les formalités du transfert de siège social.

L’utilité du choix du siège social de la société

COMMENT TRANSFERER SIEGE SOCIAL  entreprise

Le siège social d’une société peut être établi selon plusieurs modalités : au domicile de l’associé, dans des locaux commerciaux ou encore en passant par une société de domiciliation.

Il est tout à fait possible de domicilier son entreprise chez soi. Plus tard, lorsque la société se développe et le chiffre d’affaires grandit, il faudra sans doute trouver des locaux plus adaptés. Dans tous les cas, les associés doivent se réunir en assemblée générale et décider du transfert de siège social. Il faut alors suivre la procédure décrite dans les statuts et respecter les conditions de majorité qui y sont posées.

Dans une SAS, la loi ne prévoit aucune règle particulière : les associés décident librement de la majorité à respecter. Pour une SCI, il faut normalement recueillir l’approbation de tous les associés. Pour les sociétés ne comportant qu’un seul associé (SASU ou EURL), c’est l’associé unique qui prend seul la décision.

Le siège social détermine la loi qui est applicable à la société : si l’entreprise a son adresse en France, elle est soumise à la loi française. Ainsi, lorsque le transfert entraîne un changement de nationalité, il faudra que la décision soit prise à l’unanimité.

 

Les formalités à réaliser auprès du greffe : l’impact de la zone géographique du nouveau siège

 

Une fois la décision prise par les associés, il faut s’adresser au greffe pour effectuer les démarches correspondantes. La nouvelle adresse doit être prise en considération et a des conséquences sur les formalités à réaliser. On différencie le transfert dans le même ressort et le transfert hors ressort.

 

  • Le transfert dans le même ressort : la publication d’une annonce légale

Si la nouvelle adresse n’a aucun impact sur le greffe compétent pour l’entreprise, on parle de transfert dans le même ressort. Il s’agit souvent d’un changement d’adresse dans le même département. Dans ce cas, les formalités sont plus simples : la décision de transfert doit être publiée dans un seul journal d’annonces légales. Pour le greffe, il faut remplir un formulaire M2 rempli et signé, en y joignant le procès-verbal de l’assemblée générale qui a pris cette décision. Il faut également fournir un exemplaire des statuts modifiés, prenant en compte le nouveau siège social et un justificatif d’occupation des locaux.

Quels sont les frais de greffe applicables ? La société doit s’acquitter de la somme de 198,94 €.

 

  • Le transfert hors ressort : la publication de deux annonces légales

Si la nouvelle adresse du siège social a pour conséquence le changement du greffe compétent, on parle de transfert hors ressort. En pratique, c’est lorsque l’entreprise déménage dans un autre département. Cet aspect est important car il impacte les formalités à accomplir.

Les documents à fournir au greffe sont les mêmes à l’exception de l’annonce légale. Dans ce cas, il faut publier deux annonces légales. La première est publiée dans le ressort de l’ancien siège social de la société. La seconde sera publiée dans la zone géographique du nouveau siège social. Par conséquent, les frais de publication seront doublés.

Pour ce transfert hors ressort les frais de greffe s’élèvent à 246,46 €.

Article écrit par  Legal Vision ©

Legal Vision est un cabinet de formalités juridiques tenus par des juristes et anciens avocats. Ces services permettent aux dirigeants de TPE et PME d’effectuer leurs opérations juridiques très facilement et à moindre coût. Un blog est également lié à leur site sur lequel plusieurs conseils sont publiés régulièrement ainsi que l’actualité des droits de l’entreprise.

♦ Facebook

♦ Twitter

♦ LinkedIn

♦ Blog Legal Vision

Cliquez-ici pour créer votre profil sur Captain Freelance

Cliquez-ici pour recevoir d’autres conseils qui vont booster ta vie de freelance