En tant que freelance, vous ne devez rendre de comptes qu’à vous-mêmes. Mais vous devez toujours rendre des comptes ! Cela ne signifie pas que vous n’avez aucune contrainte, mais que c’est vous qui vous les fixez. Contrairement à ce que vous pouvez penser, un business plan vous permettra d’économiser du temps et d’être efficace immédiatement. 

Le business plan comme feuille de route

Comme n’importe quel entrepreneur, vous pouvez avoir une idée de création d’entreprise. Cependant, puisque vous vous lancez en solitaire, vous ne pourrez pas confronter vos idées et opinions à celles des membres de votre équipe. De fait, le business plan aura ce premier avantage qu’il vous forcera à confronter votre idée à la réalité. C’est indispensable : même si cela peut d’avérer désagréable, mieux vaut avoir conscience des réalités de son marché immédiatement plutôt qu’investir du temps et de l’argent pour se retrouver face à un mur !

Vous allez ainsi devoir préciser votre idée, notamment en évaluant le marché et la concurrence. Vous allez pouvoir mesurer votre marché potentiel en prenant en compte vos compétences et capacités. Il vous sera difficile de vous mesurer à des « géants » dans votre secteur en étant indépendant ! Réfléchissez peut-être à vous spécialiser dans un marché de niche. A la suite de cette première étude, vous devez être certain qu’il y a une demande pour ce que vous proposez. Réunir toutes ces informations sous la forme d’un business plan vous aidera à avoir une vision globale de votre marché et de ses chiffres. Vous pourrez ainsi vous adapter de façon plus efficace à toute évolution de contexte. 

Le business plan vous forcera également à vous fixer des objectifs à court, moyen et long terme. Sans la motivation que peut apporter le travail d’équipe, il est possible que vous ayez des moments de découragement, surtout au début d’un projet où tout est à faire. Vous fixer ces objectifs vous amènera à être ambitieux et croire en votre projet. Votre business plan sera votre ligne directrice, mais fera également office de rappel : pourquoi vous-êtes-vous initialement lancé dans ce projet ? Quelles étaient vos envies et vos motivations profondes ? Où vouliez-vous arriver ? Ces objectifs vous permettront de vous retrouver en cas de doute. Ce sont à partir de ces derniers que vous allez mettre en place votre plan d’action. 

Le business plan pour évaluer la viabilité du projet 

Si vous vous lancez dans l’artisanat ou des corps de métiers qui nécessitent de l’investissement en matériel, vous devrez peut-être passer par l’étape investisseurs pour financer votre projet. Dans ce cas, le business plan sera un outil indispensable pour les convaincre. En effet, pour beaucoup d’investisseurs, l’équipe est un élément décisif dans leur choix final. Il vous faudra les convaincre que vos compétences et expériences se suffisent à elles-mêmes. Le business plan doit alors les rassurer : votre étude de marché doit être la plus exhaustive possible, et vos prévisions financières réalistes et cohérentes. L’investisseur veut limiter sa prise de risque et maximiser la rentabilité de son investissement. En quoi serez-vous meilleur qu’une équipe ? Pourquoi peut-il se reposer sur vous ? Votre business plan constituera une réponse à part entière à ces questions. 

Mais si vous vous lancez sans recourir à des financements extérieurs, vous aurez également besoin d’un business plan ! Vous devez dans tous les cas vous plonger dans les chiffres pour délimiter votre activité et évaluer sa faisabilité. Vous pouvez gagner un peu de temps dans la mise en forme, mais pas dans le fond. Ne perdez jamais de vue que votre business plan est votre feuille de route. Il vous permet de contrôler votre avancée et de pouvoir vous ajuster en cas d’écart par rapport à vos prévisions. La partie financière du business plan est celle qui vous faudra suivre de très près. Si vous avez une forte demande mais que vous ne savez pas gérer votre trésorerie, vous ne pourrez pas faire perdurer votre projet. Cela peut sembler fastidieux, mais de nombreux outils existent pour vous aider. 

Enfin, même si ce n’est pas dans vos projets pour le moment, vous serez peut-être un jour amené à convaincre de futurs associés de rejoindre votre aventure ! Même si vous appréciez votre indépendance aujourd’hui, le succès de votre activité pourrait entraîner une réflexion de votre part sur la quantité de produits que vous fabriquez ou de services que vous proposez. Si vous avez un business plan à présenter, vous convaincrez beaucoup plus efficacement des futurs collaborateurs de votre sérieux. 

La rédaction du business plan est donc une étape indispensable avant de lancer votre projet, et vous devrez sans doute revenir dessus un certain nombre de fois au cours de son développement. Il est impossible de faire des prévisions absolument exactes qui ne nécessitent aucune modification par la suite, mais vous pouvez vous faciliter la vie en dressant cette feuille de route qui vous donnera une direction profitable. 

 

Cliquez-ici pour créer votre profil sur Captain Freelance

Cliquez-ici pour recevoir d’autres conseils qui vont booster ta vie de freelance